Caroline Cury conteuse
L’équilibre se cherche en mouvement

Matière à part(ager)

Collectage

Il est un temps où l’on a craint que les contes et les chansons ne trouvent plus le chemin de la transmission orale. Sur ces chemins là, des passionnés se sont engagés. Ils ont écouté, noté, enregistré plus tard. Et leur travail nourrit encore les arts de la parole, aujourd’hui.
Qu’ils soient salués et remerciés.
Jean Chabosy, Limousin, collectage d’Olivier Durif et Jean François Chassaing à Tauves, 1977 :
Extrait issu de la base inter-régionale du patrimoine oral :

Extrait (7’44) :


Vous pouvez aussi télécharger le fichier pour le lire dans votre lecteur audio préféré :
chabosyCollectage.ogg [8Mo] format conseillé si votre lecteur le supporte
chabosyCollectage.mp3 [8Mo]

Bladé (collecteur de Gascogne) :
« Nos contes et nos chansons, redis-les à d'autres, afin qu'ils les répètent à leur tour. Ainsi, les souvenirs du passé vivront, pour la joie de ceux qui naîtront après nous ».


La Petite Notice de la Bibliothèque Arlequin - V

Chaque mois, dans la newsletter du Centre des Arts du Récit en Isère, retrouvez un article décrivant l’une des références du fonds Contes de la bibliothèque Arlequin (Grenoble)…

Sous la peau d’un homme Littérature jeunesse :
Sous la Peau d’un Homme, Praline Gay-Para
illustrations : Aurélia Fronty
édition Didier Jeunesse (2007)



Voilà un de ces livres qui sous la couverture des pastels de l’enfance cachent l’immensité des mystères du monde. Et disent les méandres qui agitent l’humanité : « les doigts d’une main ne sont pas semblables. Ainsi en est-il des enfants d’une même famille ».
Sous la peau d’un homme est de ceux-là. Un conte savoureux d’Afrique du Nord illustré par Aurélia Fronty, finement adapté par Praline Gay Para. Partie prouver au monde « qui est la vraie misère » un habile et mystérieux cavalier se fait annoncer au palais du prince. Et vient chambouler ses convictions intimes… puis ses désirs !
Viennent ensuite les questions que l’on se pose : « comment distinguer un canif d’un œuf ?! »
« Tête de mulet ou tête de bœuf », le conte le dit…
L’occasion en cette année balbutiante de saluer toutes celles et ceux qui disent, de jour comme de soir, de vastes histoires aux (tout) petits.

Caroline Cury, conteuse
Elle anime notamment des ateliers-comptines mensuels à la Librairie Les Modernes à Grenoble

Bibliothèque Arlequin 97 galerie de l’Arlequin à Grenoble | Rens. par tél 04.76.22.92.16 ou mail



Petite merveille :

Soirée contes chez l’habitant.
Ce soir, « l’habitant » a tous les âges. Des petits, 7-8 ans, déjà ensommeillés, des ados, des adultes.
Je propose cette belle énigme :
« Il est une enceinte qui a dix portes. Neuf sont fermées, une ouverte. Quand celle-ci se fermera, les neuf autres s’ouvriront. Qui suis-je ? »
Et avec la justesse de la spontanéité enfantine, une petite fille s’exclame : « Ah ben y a quelqu’un dedans ! »
Et c’est précisément cela…

Si la réponse vous échappe faites un grand et beau détour (mais sait on jamais ce qui est un détour) aux cotés de Salomon et la reine de Saba, raconté par Catherine Zarcate.